Message du Mouvement des Femmes et Filles pour la Paix et la Sécurité au Burundi de ce lundi noir 18 Novembre 2019.

L’actualité politique de cette dernière semaine a été nourrie d’informations avérées comme la nomination par le parti Sahwanya FRODEBU de Mr. Léonce NGENDAKUMANA comme son  candidat aux présidentielles de 2020 et d’autres encore à confirmer comme le retour au pays d’un groupe d’opposants du parti politique CDP de Mr. Anicet NIYONKURU.

Ce retour de certains opposants politiques a fait objet de commentaires, interrogations, approbations et condamnations divers, les uns et les autres s’interrogeant sur leurs motifs objectifs ou occultes, les garanties, les assurances ou les promesses dont ils se prévalent quant à  leur sécurité physique et celle des membres de leur parti, la liberté d’ exercice de leurs droits politiques quand la principale opposition interne souffre le calvaire au quotidien…Les plus sceptiques s’ interrogent sur la vraie nature de cette opposition et sur les dessous du DEAL qu’ elle aurait passé avec le régime.

Le Mouvement des Femmes et Filles pour la Paix et la Sécurité au Burundi voudrait, au lieu de ces supputations stériles, prendre la rentrée de ces opposants comme un test ! Un test de la parole donnée pour le pouvoir, de crédibilité pour ceux- là  qui rentrent et un signal fort pour l’opposition politique dans son ensemble. Si l’on est aujourd’hui en droit de douter de tout et de tout le monde, demain, nous aimerions tous être agréablement surpris par des décisions, des paroles, des faits et gestes  qui nous changeraient des expériences vécues. Verrons-nous demain l’espace politique ouvert à tous, les  leaders politiques de l’opposition s’exprimer librement,  aller à la rencontre de leurs militants, tenir leurs réunions, ouvrir leurs permanences sans entraves de la police, de l’administration et de la milice Imbonerakure ? Entendrons-nous un autre langage, d’autres positions, et verrons-nous une autre face de nos oppositions politiques ?

En attendant de voir et de croire en ces miracles et transformations, ne nous laissons pas distraire.  Notre objectif est et reste un processus qui donnera à notre pays  des hommes et des femmes capables d’impulser le changement dont nous avons besoin pour une paix, une sécurité et un développement durable pour tous. Concentrons nos efforts sur nous, sur ce que nous pouvons faire maintenant et l’avenir sera ce que nous en ferons!

Ceci est un message du Mouvement des Femmes et Filles pour la Paix et la Sécurité au Burundi de ce lundi noir 18 Novembre 2019.   

   

Akamo k’ Umuhari w’ Abakenyezi n’Abigeme baharanira Amahoro n’Umutekano mu Burundi ko kuri uwu wa mbere w’ umubabaro wo kuwa  18 Munyonyo 2019.

 Iyindwiihezeyaranzwe n’amakuruyapolitikeatandukanye, nk’umurwiw’abatavugarumwe n’ubutegetsibavuga ko ariabomu mugambwe CDP wa Anicet NIYONKURU bagombabatahekwiteguriraamatoraya 2020.

Iryotahukary’abobanyepolitikeryavuzwe ko vyinshi, benshibibazaimvozivugwa n’izobazinyegejeinyumayaryo, icobishimikije, icobitwajen’icobobabaremerewekuvyerekeyeumutekanowabon’uw’abanywanyibabohamwe n’uburenganzirabwokuranguraiceseivyovyosebijanye n’amabangayapolitike. Benshimberebakeka ko ukokutavugarumwe n’ubutegetsiariibihendwabana, bakibazaahubwoicenyegejemu masezeranobobabagiranye n’Ubutegetsi.

Umuhariw’Abakenyezi n’AbigemebaharaniraAmahoro n’Umutekano mu Burundi, urubahauburenganzirabw’abarikobaratahakubushakebwabo mu gihugucabavyaye, ahubwoutangazwa cane n’ikibarindishijegutaha muri kinogiheatariagaseseshwarumuri ko abandibatavugarumwe n’ubutegetsibasanzwe mu gihugubatotezwaminsiyose.

Mbegabobabizeyek’urubugarwapolitikerwugururiwebose, ko bagiyekuronkauburenganzirabwosebwogukora politique, atatotezwa no kuburabuzwavy’ igipolisi, intwaro n’imbonerakure ?

Nimba batobabatashegushigikiraabasanzwebariteguriyeamatora, botwizeza ko mu mezimakeasigayengoamatoraabe, haricobazohindurakugiraayomatoraabeamweAbarunditwesetwipfuza.

Mu kurindirakubona no kwemeraivyobitangaro, duteyeakamoabarundi n’abarundikazikudasamara !Ibiganirovy’ukuri n’ugushakakwa politique ni vyobizodushikanakumatoraazoshoboraguhaigihugucacuabagabo n’abagore, inkumi n’imisorebazokiyoboramu nzira y’amahoro, umutekano n’iterambereriramakuribose ;Igihugukigasubira kuba ic’amata n’ubuki, kirangwa n’intwaroigengwa n’amategeko, ahoAbarundi mu budasabwabo, batereramw’iteramberabakanasangiraumwimbuatawandyawangura !

Ako n’Akamok’Umuhariw’Abakenyezi n’AbigemebaharaniraAmahoro n’Umutekano mu Burundi ko kuriuwuwamberew’umubabarowokuwa  18 Munyonyo 2019.