08 Août 2016

MESSAGES DE PAIX 1ere édition

MESSAGES DE PAIX 1ere édition  

1) La crise que vit le Burundi depuis une année n’a épargné personne. Nous souffrons tous de ses effets dévastateurs  et regrettons d’ autant plus amèrement  la paix que nous avions difficilement retrouvée grâce aux Accords d’ Arusha.

Maintenant que nous en avons pris toute la valeur, ne baissons pas les bras ; ressaisissons- nous et faisons en sorte que ces Accords soient toujours notre référence et notre guide  pour une cohabitation pacifique.

Ceci est un message du Mouvement des Femmes et Filles pour la Paix et la Sécurité  au Burundi.

2)  Chers frères, chères sœurs

La crise que nous vivons est venue exacerber l’état de dénuement de nos populations. Que l’état de nécessité ne soit jamais une justification pour renier nos valeurs d’ « Ubuntu ».

Quelles que soient nos privations et nos frustrations, ne trahissons jamais  les nôtres pour l’appât du gain. L’arrière-goût n’en serait que plus amer et nos consciences plus coupables si nous devions regretter des vies humaines que notre souci d’humanisme et d’Ubuntu aurait pu sauver. Souvenons-nous de la sagesse de nos pères :“urya uwawe ukinovora intuntu” et  « uheza guhemuka ibigori bikera »

(La trahison, dans quelque circonstance que ce soit, ne peut jamais cesser d’être infâme. (Louis-Philippe de Ségur ))

Ceci est un message du Mouvement des Femmes et Filles pour la Paix et la Sécurité  au Burundi.

3) Chers jeunes, chers enfants

“ Si vieillesse pouvait et si jeunesse savait”. Sachez que  votre avenir est primordial, le Burundi de demain sera bâti par vous-mêmes. Ne prêtez pas oreille à celui qui vous détruit et détruit  le Burundi car vous dépendrez toujours l’un de  l’autre et resterez toujours enfants du même pays . Soyez vigilants pour que les intérêts communs priment toujours sur les intérêts particuliers. Bâtissez sur ce qui vous unit et non sur ce qui vous divise et luttew ensemble pour faire respecter vos droits, source de votre dignité.

Ceci est un message du Mouvement des Femmes et Filles pour la Paix et la Sécurité  au Burundi.

4) Cheres Burundais et Burundaises,

Nous avons des valeurs culturelles que nous devrons léguer aux générations futures. Nous devrons tous nous inspirer de ces valeurs morales pour redorer l’image de notre pays et les inculquer chez nos enfants pour qu’ils s’en inspirent à l’ avenir dans la gestion du pays.

Ceci est un message du Mouvement des Femmes et Filles pour la Paix et la Sécurité  au Burundi.

5)  Chers frères, chères sœurs

La crise qui secoue le Burundi depuis une année est essentiellement d’ordre politique et les protagonistes des deux bords sont de toutes les ethnies.

Restons vigilants et refusons de tomber encore dans le piège de ceux qui voudraient nous faire retourner dans  les divisions ethniques desquelles nous nous étions délibérément et définitivement détournés depuis la signature des Accords d’ Arusha.

Que les malheurs que les Burundais ont soufferts à cause des  divisions ethniques nous servent de leçons de notre histoire afin que plus jamais, personne ne dise qu’il n’a pas su ou a été trompé.

Ceci est un message du Mouvement des Femmes et Filles pour la Paix et la Sécurité  au Burundi.

6)    Chères mamans et épouses.

Pendant cette crise, interrogeons-nous et assurons-nous que nous nous acquittons correctement de nos responsabilités. De tout temps, nous sommes  des mères, des  épouses et des  conseillères de nos maris et de nos enfants.

Et en cela, toutes les mères se ressemblent. Elles souffrent de la même manière lorsqu’ elles perdent un enfant ou quand elles deviennent veuves. Nous devrions donc ensemble éloigner le spectre de la mort.

Quels conseils prodiguons-nous à nos maris, à nos enfants, à nos frères et sœurs pour qu’ils ne versent pas  le sang et appellent la malédiction sur nos familles ?

Chères mamans et chères sœurs, nous ne pouvons pas  nous permettre d’être des spectatrices désintéressées de la descente aux enfers de notre pays.

Levons- nous toutes pour le sauver et mettons à sa disposition  nos forces, nos cœurs et nos vies comme nous y engage notre hymne national.

Ceci est un message du Mouvement des Femmes et Filles pour la Paix et la Sécurité  au Burundi.

7)  Aux forces de défense et de sécurité du Burundi.

Depuis avril 2015, plus de 1000 personnes, des jeunes pour la  plupart  ont perdu leur  vie. Les parents ont perdu des enfants, les conjoints sont devenus veufs, les enfants orphelins. Les Burundais et le  monde s’interrogent  quant à votre  responsabilité de défendre le pays et la population.  Restez unis, ne cédez pas au ventriotisme ou  aux divisions ethniques. Trop de sang a déjà coulé, les burundais attendent le salut de vous pour pouvoir ramener le pays sur les rails.

Ceci est un message du Mouvement des Femmes et Filles pour la Paix et la Sécurité  au Burundi.

8)   Chers Burundais et Burundaises,

Evitons les mots qui blessent en ces moments de crise. Les mots peuvent tuer au même titre que l’épée. La paix n’est pas seulement un souhait mais un devoir de tout un chacun. Celui qui ne milite pas pour la paix sème la haine. La paix ne devrait pas demeurer un simple mot de salutation au risque de devenir un simple slogan  mais devrait être au centre des préoccupations des dirigeants et de nos institutions. Ne disons pas une chose et son contraire, cela nous permettra de retrouver la dignité dans le concert des Nations.

Ceci est un message du Mouvement des Femmes et Filles pour la Paix et la Sécurité  au Burundi.

9) Chers frères, chères sœurs ;

Comme fils et filles d’une même Nation, nous sommes liés par un même destin et partageons le même sort.

La sagesse burundaise nous apprend qu’il n’y a pas plus proche famille que son voisin et qu’il ne faut jamais se réjouir des malheurs des autres.

Soutenons-nous dans nos malheurs, partageons le peu que nous avons et  portons-nous assistance.

Que la paix et la sécurité du voisin soit une préoccupation partagée dans nos quartiers et dans nos communautés.

Ceci est un message du Mouvement des Femmes et Filles pour la Paix et la Sécurité  au Burundi.

10) Chères femmes et épouses,

Rappelez-vous que nous avons la force et la capacité ? Le processus de paix nous concerne. Ne restons pas impuissantes face à la disparition des nôtres. Ne laissons pas les autres décider ou penser à notre place alors que nous avons une capacité intellectuelle et un cœur. Unissons-nous et dialoguons franchement sur ce qui hante notre pays et trouvons une solution durable qui honore notre pays et garantit un bon avenir pour nos enfants.

Ceci est un message du Mouvement des Femmes et Filles pour la Paix et la Sécurité  au Burundi.

 

11) Aux politiciens, aux présidents des partis politiques et des OSC.

Le pays vient de passer une année dans une crise causée par Pierre Nkurunziza qui a brigué un 3eme mandat illégal. La paix et la sécurité engendrées par l’Accord d’ Arusha sont perturbées, des milliers de burundais sont morts, d’autres ont fui et continuent à fuir le pays.

Usez de toutes vos capacités intellectuelles pour ramener la paix et la sécurité au Burundi. La crise que nous traversons a mis en évidence vos forces et vos  faiblesses de chacun dans la recherche de la paix. Aujourd’hui l’indifférence qui fait croire que la tache de ramener la paix  est dévolue aux autres n’est pas permise. L’union faisant la force, la résolution de la crise nous incombe tous.

Ceci est un message du Mouvement des Femmes et Filles pour la Paix et la Sécurité  au Burundi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *